Festival de Cannes 2011

Publié le par £ee£oo

Le temps passant vite, nous voilà déjà arrivés à la nouvelle édition du Festival de Cannes. En dépit du fait que certains ne voient dans cet évènement qu'un défilé de star (et de luxe) sur le tapis rouge, ce plus grand festival du cinéma au monde (et 2ème évènement plus médiatisé après les Jeux Olympiques) est d'abord la rencontre de tous les genre de cinémas, de toutes les cultures. Voilà en tout cas, mon petit aperçu du Festival de Cannes, qui aura lieu du 11 au 22 mai 2011.

 

20090513-palama

 

Ca commence mal, la maîtresse de cérémonie est Mélanie Laurent. La belle s'est récemment fait remarquée à une conférence de presse, liée à la sortie de son album (en passant c'est bien gentillet ce qu'elle fait, mais à part quelques arrangements sympas de violon, ça m'a pas l'air bien intéressant, surtout au niveau voix). Elle a poussé un coup de gueule que je trouve plutôt justifié. Ce n'est pas une actrice que j'apprécie, mais là je suis d'accord (en partie) avec elle. Pour ceux qui veulent voir la vidéo, c'est ici.

Bref, revenons à nos moutons. La grande classe, c'est Robert de Niro en président du jury. Et ouais! Bon ensuite soit je connais pas, soit rien de transcendant dans le jury (Uma Thurman, Jude Law...).
Le dernier Woody Allen ouvrira le festival, le fameux Minuit à Paris. J'aime pas vraiment Woody Allen, (encore moins quand il fait jouer Carla Bruni), donc rien de bien emballant.

Pas moins de 21 films sont en compétition, et 6 sont hors compétition (donc La Conquête, de Xavier Durringer, film attendu sur Nicolas Sarkozy). Malheureusement et heureusement, beaucoup de films sélectionnés sont issus de réalisateurs habitués du festival de Cannes. Cannes pour eux, c'est un peu comme le camping des flots bleus. On notera donc la venue de Pedro Almodovar, Lars Von Trier, les frères Dardennes, Gus Van Sant, Nanni Moretti...). Je dis malheureusement parce que franchement, un moment arrive où il faut passer à autre chose, monsieur Gilles Jacob. En même temps, je fais partie de ceux et celles qui aiment Lars Von Trier, donc je suis toujours heureuse de voir des films décalés, sélectionnés. Seront donc projetés, La piel que habito de Pedro Almodovar (avec ô surprise, Antonio Banderas, le synopsis a l'air intéressant mais j'ai pas tout compris), l'enigmatique Melancholia de Lars Von Trier (toujours avec Charlotte Gainsbourg), Le gamin au vélo des frères Dardenne (avec toujours un jeune-acteur-inconnu-mais-qui-est-trop-doué-et-que-seuls-les-frères-dardenne-peuvent-dénicher) et Hebemus Papam de Nanni Moretti (qui risque de faire polémique, l'histoire étant celle d'un pape en plein doute).

The tree of life de Terrence Malik m'a l'air très bon, Brad Pitt étant au générique, ça aide à rendre un tapis rouge intéressant.
Ca fait plaisir de voir que Polisse de Maiween sera en compétition, film qui raconte la vie de la brigade de protection des mineurs. Jean Dujardin et Bérénice Bejo (le tandem des OSS) défendront The Artist de Michel Hazanavicius, film français sur la vie de deux acteurs dans les années 30, à Hollywood. Sleeping Beauty de Julia Leigh, a l'air intéressant mais très spécial. L'histoire d'une jeune fille (la très charismatique Emily Browning) qui rejoint un groupe de beautés endormies...

 

Dans la catégorie "un certain regard", on aura sinon le film de Catalin Mitulesco sur un proxénète, Loverboy. Bruno Dumont présentera son Hors Satan (donc j'ai pas bien compris l'histoire non plus), un film sur les sectes, sujet encore peu évoqué au cinéma, donc il mérite qu'on s'y attarde je pense, (mais qui a un nom compliqué), Martha Marcy May Marlene de Sean Durkin. Gus Van Sant nous livrera son Restless, l'histoire de deux adolescents fascinés par la mort.

 

La séance de cinéma sera donnée par Malcom Macdowell, en écho avec la catégorie "Cannes classics" où une version restaurée d'Orange Mécanique de Stanley Kubrick sera présentée, tout comme le film de De Niro, Il était une fois le Bronx.

On se passera de l'hommage rendu à Jean Paul Belmondo par contre.

 

Christophe Honoré clôtura le festival avec Les Bien aimés, avec notamment au casting la mère Catherine Deneuve et la fille Chiara Mastroianni, une belle photo de famille sur le tapis rouge, pour présenter un film d'époque qui ne m'intéresse pas du tout.

 

Un beau mélange en tout cas, j'ai hâte que tout cela commence pour avoir un avant goût. L'actualité du festival se suit sur Internet en général, bien qu'AlloCiné soit bien présent sur l'évènement, et à la télé, c'est Canal + qui suit de plus près. Vous avez aussi bien sûr Tv festival de Cannes, mais pas accessible à tout le monde.

Publié dans Vie du cinéma

Commenter cet article

blogreporter 22/03/2012 02:04

Bonjour
Vous pourrez nous suivre aussi sur le blog du festival de Cannes, pour avoir toutes les infos en temps réel !
Festivalièrement votre
http://www.blogdufestivaldecannes.com