Léon

Publié le par £ee£oo

Avant que Luc Besson ne se mettent à produire des films plutôt nazes, il réalisait des films, dans l'ensemble, que je trouvait très bons.  Léon (1994) fait parti de mes préférés. C'est le premier rôle de Nathalie Portman, choisie parmi 5000 candidates, et le rôle qui fera de Jean Réno une star, avec Le Grand Bleu (1988) toujours de Luc Besson. Léon est un tueur à gages, qui a une vie de loup solitaire. Quand il doit recueilir Mathilda, qui cherche à venger la mort de son petit frère, sa vie est un peu chamboulée.


Avant de parler du film, je voudrais revenir sur le fait que j'ai remarqué dans plusieurs blogs, articles, que certains s'en donnent à coeur joie pour démonter en flèche Luc Besson. Décrit comme un producteur avide d'argent et dénué de talent. Je suis d'accord qu'il a produit des bouses, mais il ne faut pas oublié que c'est une personne relativement engagée, qui organise un festival de Cannes en banlieue, et qui produit un immense plateau de cinéma pour éviter que certains films à gros budget se tournent ailleurs qu'en France, comme il a été obligé de le faire avec le 5e élément (1997). Donc ses sous ne servent pas qu'à l'engraisser. De plus, je trouve cela vraiment limite d'oublier tous les très bons films qu'il a réalisé, qui ne ressemblent en rien à ses productions. Voilà pour mon petit coup de gueule.

Malgré que Léon soit un film français, il a été tourné en anglais. Il a été nommé 7 fois aux Césars dont celui du meilleur film, réalisateur et acteur. Le film a été tourné à New York pour un bu
dget de 17 530 000 € environ.
Le personnage de Léon est inspiré par celui de Victor dans Nikita (1991) toujours de Luc Besson.

Ce qui m'a plus marqué et séduite dans ce film, c'est son ambiance. Je ne sais pas exactement à quoi c'est dû, mais les détails comme les immeubles, les couloirs, les portes, les pièces...le décor créer une atmosphère particulière qui procure un sentiment indescriptible, en fait.

L'autre point fort c'est bien sûr l'interprétation, autant Jean Réno, que Nathalie Portman et surtout Gary Oldman. Il interprète à merveille un flic pourri par la drogue complètement déjanté. Un vrai plaisir. Nathalie Portman incarne la douceur dans ce film de brutes, même si elle a un côté très fort et Jean Réno, retransmet bien la progression de Léon. Au début solitaire et rustre, puis résigné et méfiant, et enfin attachant.
A l'image de Léon, l'action est simple et efficace. Il y a plusieurs grandes scènes d'action (l'introduction, le massacre de la famille de Mathilda, et le final), entrecoupée de scènes intenses de dialogues (quand Mathilda est dans les toilettes avec Stan, quand Stan vient voir Tony dans son restaurant...). L'affrontement final est particulièrement réussi, la force de Léon est montrée simplement, les actions restant crédibles. Le suspens rajoute du charme.
La relation Mathilda/Léon est magique et en même temps mystérieuse. Pour des raisons de censure, Luc Besson n'a pu montré ou mettre en scène tous les dialogues, jugés trop explicites. Ce dont on est sûr c'est qu'il y a un profond amour entre les deux, car s'étant sauvés mutuellement. Après de quelle nature est cet amour, je ne sais pas, je crois que les personnages eux mêmes ne le savent pas.

La musique d'Eric Serra (grand collaborateur de Luc Besson) apporte une dimension poétique au film, avec ses violons. Et les scènes d'actions sont accompagnées d'un son dur.

Léon est pour moi un chef d'oeuvre dans le genre. Il a très bien fonctionné en France (plus de 3,5 millions d'entrées).

En version bande annonce:

Les +: -l'interpréation
             -l'action
             -charme indescriptible


Les -: -?

Pour voir la bande annonce, c'est ici.

Publié dans Drame

Commenter cet article

Sekateur 17/10/2009 18:04


Léon est un bon film, mais à mes yeux, il marque le tournant que prendra par la suite la carrière de Luc Besson. Faire dans l'efficacité, et dans la facilité. Son 5ème élément sera encore sympa,
mais plutôt lourdingue. Il enfoncera le clou avec son Angel-A particulièrement raté... Bref, il était meilleur réalisateur que producteur, mais depuis qu'il est producteur, il ne prend plus la
peine de s'investir dans un vrai projet. Et du coup, la qualité de ses films s'en ressent. Pour Léon, il n'a fait qu'exploiter ce qu'il avait fait en mille fois mieux dans Nikita. Et il donne le
1er rôle à un acteur assez limité, dans le seul registre où il excelle, celui du taciturne bougon. Gary Oldman est parfait, mais il l'est toujours. Bref, un film sympa et c'est vrai que la relation
entre l'adulte et l'ado est assez tendancieuse. Moi j'y vois un amour platonique, l'adulte n'en étant pas réellement un, mais plutôt un grand enfant.


£ee£oo 18/10/2009 10:10


J'aime sans plus le 5e élément et j'ai pas trop aimé Angel A. Mais j'aime beaucoup Jeanne D'Arc par contre...Pour le reste, je dirais qu'il est producteur de films, pas réalisateur.
On verra ce que ca donnera avec Adèle Blanc Sec, son prochain film en tant que réalisateur. Vu que Louise Bourgoin tient le 1er rôle j'y crois pas trop mais on verra..