L'absurde César du box office

Publié le par £ee£oo

Décidément il y a des actualités liées au cinéma qui m'énervent en ce moment. Je ne peux m'empêcher de les relever, c'est plus fort que moi. Cette semaine cela sera donc sur l'annonce faite il y a quelques jours, un nouveau César (donc récompense) sera remis dès la prochaine cérémonie des Césars, généralement fin février. Le César du box office.


Rappelons quand même que la cérémonie des Césars récompensent les meilleurs (tout est relatif) films français, soi disant toutes catégories confondues. Mais bon, on trouve rarement des comédies ou des films de genre. On trouve plutôt des drames, mais eux par contre, toutes catégories confondues (historique, social, biopic, comédies dramatiques..). Il y a un article à venir sur cette cérémonie.
Pour en revenir au sujet qui m'horripile; vous avez sans doute entendu parler du "scandale" que Dany Boon avait dénoncé à la dernière cérémonie des Césars. Son film que je ne (re) citerais pas mais que vous connaissez, n'avait obtenu qu'une nomination. Comparé à ses 20 millions d'entrées, il trouvait cela injuste qu'il n'ait pas droit à une reconnaissance du milieu professionnel. Rien que cela déjà est une absurdité en soi, depuis quand un succès populaire est synonyme de qualité?De plus, il me semble qu'avec ce succès historique, Dany Boon en a eu assez de la reconnaissance, même plus qu'il n'en aurait fallu. Passons.

Voilà que cette semaine, la presse annonce donc la création de ce fameux César du box office qui sera remis par qui? Dany Boon en personne, bien sûr! Faut bien le consoler, et puis c'est "grâce" à lui que ce César est né. L'explication de cette naissance tient a priori au fait, que la cérémonie des Césars est le rendez vous des élites comme on dit et qu'elle est en décalage avec le cinéma populaire. Je suis assez d'accord même si cela n'est pas totalement vrai (Amélie Poulain de Jean Pierre Jeunet, 2001, Le Pacte des Loups de Christophe Gans, 1999, ou encore Le Dîner de Cons de Francis Veber, 1998 ont été des succès en salle et n'ont pas été oubliés des Césars car ils sont de qualité). Le problème, c'est qu'en France, le cinéma populaire ce sont, en très grande majorité, des dizaines de comédies qui sortent en masse tous les mois, en général pas très drôles, et beaucoup ayant une connotation "beauf". Donc si créer ce César, c'est mettre encore plus en valeur ce genre de cinéma...ça ne va pas aider la diversité des créations de films dans le paysage français, et bien sûr la qualité des films.

L'une des qualités de la cérémonie des Césars, c'est le fait qu'en récompensant des films d'auteurs sortis sous peu de copies ou ne bénéficiant pas de promotion, cela les met sous les feux des projecteurs. Ainsi, ils peuvent ressortir au cinéma et peuvent se faire connaître par un second public. Hors là, on va médiatiser une fois de plus, des films dont on aura déjà beaucoup entendu parler, que le public connaîtra auparavant. Cela n'a donc strictement aucun intérêt. Qui plus est, ce n'est pas une récompense basée sur un travail accompli, sur un talent, sur une performance...
On va récompenser un film que les gens seront allés voir parce qu'on les a matraqués de publicité. C'est tout de même un peu faible comme critère.
Merci Dany Boon.

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article

Sekateur 15/10/2009 21:10


Je viens d'apprendre cette nouvelle, et j'en suis attristé. Je rejoins ton opinion. Les comédies populaires sont souvent de mauvais films, sans inspiration, sans univers personnel, qui peinent à
rendre drôle des situations convenues. En général les gags les plus amusants se trouvent dans la bande annonce. Pour moi Oteniente est le Max Pecas actuel. Franchement, où est la recherche
cinématographique là-dedans. Alors évidemment, le bon peuple boude les César car ils récompensent toujours des films intellos que personne n'a vu, ou pire des films de minorités visibles (ça, c'est
pour la graine et le mulet !) tous plus chiants les uns que les autres ! Ils ont tort, mais les César doivent attirer du monde, alors ils font ce qu'ils faut pour se rapprocher de la foule, au
risque de perdre un peu de leur intérêt...


£ee£oo 15/10/2009 22:06


moi ce qui me gêne surtout dans les Césars à la base c'est qu'il n'y a qu'un genre de cinéma représenté en général. Mais vouloir se "rattraper" avec un césar du box office...pitoyable