Dead Zone

Publié le par £ee£oo

Dead Zone est un roman de Stephen King, adapté cette fois à l'écran par David Cronenberg en 1983. Le rôle principal est tenu par Christopher Walken. Le film remporta le prix de critique au festival d'Avoriaz (l'ancien Gerardmer, voir mon article). A priori, cette histoire est basée sur une histoire vraie, celle de Peter Hurkos qui, après un choc à la tête a dit avoir eu la faculté relevant de la divinité. A vous de voir ce que cela veut vraiment dire.


David Cronenberg réalise ici son premier film qui le fera vraiment connaître. Honnêtement, il fait parti des films qui procurent encore de la terreur, même après plusieurs visonnages. L'histoire en soi n'est pas passionnante, en tout cas ce n'est pas le genre d'histoire qui ne m'intéressent pas particulièrement. Alors par où commencer?

Par le personnage de Johnny, interprété par Christopher Walken. J'ai rarement vu un acteur retranscrire aussi bien la mélancolie, l'impression de faiblesse, tout en se découvrant très fort. Il incarne à merveille un homme blessé mais surtout perdu face à ses pouvoirs. Tout cela combiné fait que malgré l'aspect fantasti
que (je rappelle que le fantastique se définit comme une histoire ayant un point de départ réaliste, avec un élément étrange ou irréel qui arrive), on comprend Johnny et on peut se mettre à sa place. Et le fait que Christopher Walken est excellent, fait quasiment tout le film, le scénario est basé sur ce personnage et ses faits et gestes.
Par contre, les autres personnages sont assez vides, pas très intéressants. Notamm
ent la "fiancée" de Johnny qu'on a du mal à cerner ou à comprendre, tellement l'interprétation est assez transparente.


Les scènes ou Johnny "voit" sont particulièrement saisissantes. Stressantes, angoissantes, elles sont réussies du point de vue de la réalisation bien sûr, mais insérer Johnny dans ces scènes de façon crédible rajoute de la terreur. On assiste à ce choc en même temps que Johnny. L'ambiance est glauque à souhait.

Il n'y a pas de surenchère, le film reste assez sobre, ce qui fait que l'on prend plaisir à voir l'évolution de l'histoire et de Johnny. Le spectateur a le temps d'assimiler. La question principale posée est de savoir si, connaissant l'avenir, on tenterait de changer le cours des choses, envers et contre tout (le monde)? Pour moi, cela dépend des conséquences mais sans doute que oui, comme le final nous le dit.

Pour voir la bande annonce, c'est ici.

En version bande annonce:


Les + : -Christopher Walken
               -les scènes de visions
               -scénario


Les - : -les seconds rôles

Publié dans SF-horreur-fantastique

Commenter cet article

Sekateur 01/11/2009 17:24


Je trouve que ce film est un peu à part dans la carrière de Cronenberg, car il n'aborde aucun des thèmes qui lui sont propres, et se contente d'adapter certes avec talent et sensibilité, un roman.
Il en a adapté d'autres, il a fait un remake, des commandes de studios, mais toujours avec une approche très personnelle. Ici, il reste en retrait et donne à Walken probablement son meilleur rôle.


Sekateur 28/10/2009 22:07


Excellent film, mais j'ai du mal à reconnaître Cronenberg... C'est un peu un contremploi, pour lui...


£ee£oo 28/10/2009 22:13


ah oui? pourquoi?


Martin 27/10/2009 21:56


Ahhh, culte ce film! Un des meilleurs rôles de C.Walken!