L'affaire Roman Polanski

Publié le par £ee£oo

Je ne destine pas du tout mon blog à ce type d'information et d'article. Je considère que la vie privée des artistes ne concernent pas le public, même si souvent cela explique beaucoup de choix ou d'interprétations cinématographiques. Je fais donc une exception, mais ce sont les diverses réactions, paroles, avis que j'ai entendu ou lu à droite, à gauche qui m'ont poussée à en parler.

Tout d'abord, je tiens à préciser que j'aime beaucoup le travail de Polanski en général. Je n'ai pas vu tous ses films, mais je trouve qu'il réussit des oeuvres très différentes: Rosemary's baby (1968), la jeune fille et la mort (1995), Tess (1979), Lunes de fiel (1992), et bien sûr le multi récompensé Le Pianiste (2002). Il y en a d'autres que j'ai envie de voir. Il est indéniable que c'est un grand cinéaste, et pertubé. Il faut dire qu'il a survécu au ghetto de Cracovie en Pologne durant la seconde guerre mondiale, et perdu sa mère dans les camps. Charles Manson et sa bande ont ensuite sauvagement assassiné sa femme enceinte de 8 mois, Sharon Tate, en 1969. Il est évident que ce genre d'évènements indescriptibles marquent, d'une façon ou d'une autre.
Les faits vous les connaissez maintenant, il y a 30 ans, il a apriori drogué et alcoolisé une adolescente de 13 ans, et il a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec elle, même s'il dit qu'elle était consentante. Enfin avec de la drogue et de l'alcool dans le sang, elle avait sans doute pas le choix j'imagine. Toujours est-il qu'après avoir reconnu les faits et été 40 jours en prison, il est libéré en attente de son procès, mais préfère prendre la fuite. Il ne remettra jamais les pieds aux USA, même pour revoir l'Oscar pour le Pianiste. Et voilà qu'il est cueilli en Suisse, alors qu'il allait recevoir tous les honneurs au festival de cinéma de Zurich.

Et là, branle bas de combat, plusieurs personnalités du cinéma, de la vie politique prennent la défense du cinéaste. On entendra tout: la Suisse est un pays neutre, que c'est intolérable car il est invité d'honneur à Zurich, que c'est l'Amérique qui fait peur, que c'était il y a 30 ans.
Arrivent des propos plus graves comme ceux de Costa Gravas:



envoyé par Europe1fr. -

Je dois avouer que je trouve scandaleux que personne, en particulier pour le cas présent Marc-Olivier Fogiel, ne le reprenne pas. Comment peut-on oser dire des choses aussi malsaines, horribles, fausses? Alors sous prétexte qu'une jeune fille fait 25 ans, et qu'on est une star, on peut coucher avec elle sans problèmes? Je rappelle que Polanski avait 44 ans au moment des faits. Mais vous imaginez quelles portes cela ouvre d'avoir de tels propos?

J'ai lu aussi que Polanski n'avait jamais récidivé et qu'il n'est donc pas un danger. Je précise tout de même qu'il a eu une relations avec Nastassja Kinski, son actrice du film Tess, qui à l'époque avait 18 ans, et lui 46. Aux Etats Unis, ça s'appelle toujours un détournement de mineure, même s'il est moins grave je vous l'accorde. Quand bien même, on a commis un crime, star reconnue ou pas, on doit le payer un jour ou l'autre, et même si ça fait 30 ans.

Les zones d'ombres pour moi, concernent plutôt le fait qu'il a une maison en Suisse et qu'on ne l'ai jamais arrêté auparavant. Et là où je pense que son arrestation n'est pas forcément une bonne chose, c'est pour la victime. Agée de 45 ans, et lassée de répéter cette douloureuse histoire depuis des années, elle souhaite que les poursuites soient abandonnées.

Un avocat apporte des précisions juridiques importantes, notamment que pour certaines raisons, il n'y a pas prescriptions aux USA. Allez lire son article, il est clair. Comme il le précise, le monde du cinéma tape souvent sur les pirates du téléchargement, qui sont souvent des jeunes, et ne respectent donc pas la loi. Par contre, quand un de leurs collègues star viole une adolescente de 13 ans, il a droit à l'immunité et c'est carrément incompréhensible qu'il puisse avoir affaire à la justice!

Dans quel monde on vit parfois, je me le demande.

Publié dans Coups de gueule

Commenter cet article