Les autres festivals de cinéma

Publié le par £ee£oo

Le festival de Cannes reste LE rendez-vous incontournable de cinéma quoi qu'on en dise. Tout le monde en entend parler, même ceux qui ne s'intéresse pas spécialement au cinéma. Mais, comme vous le savez sûrement, il en existe d'autres (en plus du Fantastic'arts), qui sont même plus anciens. Je voulais donc en parler en sélectionnant quelques festivals; il en existe sûrement d'autres, n'hésitez pas à complèter la liste.

-= La Mostra de Venise =-



Il faut l'avouer, Venise est la ville idéale pour accueillir un festival de cinéma. Etant une ville sur l'eau, c'est un cadre paradisiaque. C'est donc le festival de cinéma le plus ancien. Lancé en 1932, la Mostra de Venise présente des films de toutes nationalités (français, américain, japonais, indien...) en compétition, hors compétion et dans une catégorie appelée Horizons. La récompense suprême est le Lion D'or, vient ensuite le Lion d'Argent (qui décerne le prix du jury), la coupe Volpi (qui récompense les meilleures interprétations masculines et féminines). Le fameux Lion représente le symbole de la basilique St Marc, magnifique bâtisse...sur la place St Marc, envahie par les pigeons (les animaux et les touristes) et l'eau une fois par an environ. C'est dans les années 50 que le festival acquière une notoriété internationale. D'ailleurs, le festival de Cannes a été crée (en 1948) pour concurrencer le festival de Venise. Je vous propose d'ailleurs d'aller voir mon article lié au festival de Cannes.
Des films très différents ont été présentés. On peut noter Orange Mécanique en 1972, de Stanley Kubrick qui a secoué le festival. E.T de Steven Spielberg (1982, L'empire contre attaque de George Lucas (1980) ou encore Poltergeist de Tobe Hooper (ou de Steven Spielberg) en 1982. Le festival n'est pas ouvert au public et il dure 10 jours.

-=Le festival de Deauville=-




Ce festival de cinéma exclusivement américain se passe dans la ville de Deauvile (étrange dis donc), en Normandie. Je ne comprends pas trop pourquoi un festival de cinéma américain se passe en Normandie, mais pourquoi pas. Point fort de ce festival, comme celui de Gerardmer; il est ouvert au public. Badge permanent (150€), journalier (30€) ou tarif réduit pour les - de 26 ans (12€), vous pouvez assister à des séances dites "bleues" ou "rouges" (celles entre 20h et 22h). Ces dernières sont les plus difficiles d'accès car il faut une carte d'accès beige (décidément) qui sont remises sur les Terrasses du festival, dans la limite des stocks disponibles évidemment.
Le festival accueille environ 50.000 spectateurs sur 10 jours et 200.000 visiteurs, ce qui fait un peu de monde quand même.
Crée en 1975, ce festival du film américain diffuse les films sur trois sites: le Centre International de Deauville, les films du casino Lucien Barrière et le cinéma de Marny. A l'origine, le festival n'était pas une compétition. Dorénavant, les prix décernés sont les suivants: grand prix, prix du jury, prix de la critique internationale, prix du jury de la révélation Cartier, et le prix Michel d'Ornaro. Peu de prix donc, le dernier étant réservé à des films français (curieux).
Pendant le festival est proposé les Nuits Américaines. Des films divers sont proposés, qui représent l'histoire du cinéma américain. On y retrouve notamment Forrest Gump de Robert Zemeckis (1994), Scary Movie 4 de David Zucker (2006, je vois pas ce qu'il vient faire là, m'enfin).
Les affiches sont particulièrement belles, toujours avec une charte graphique qui tourne autour du bleu ciel.

-= Le festival de Sundance =-



Ce festival est (était) la référence en matière de cinéma américain indépendant. Fondé en 1978, et s'appellant à l'origine Utah US film festival, il a été crée par Sterling Van Wagenen et Gary Allison, et non pas par Robert Redfors comme on l'entend souvent. Ce dernier a collaboré avec les créateurs, et a repris la gestion du festival en 1984. Le but premier de ce festival était donc de faire connaître des cinéastes et des films, pour tenter d'apporter une alternative aux grosses machines. Tarantino (qui a présenté Reservoir Dogs en 1992), Robert Rodriguez, ont donc pu se faire connaître en partie, grâce à ce festival. Mais, comme cela a marché, et bien ce festival est devenu, à cause de sa notoriété, un lieu de marché du film comme un autre. Pour exemple, en 1986, il y avait 15.000 festivaliers, pour passer  à 60.000 en 2008. Même s'il y a encore des films indépendants présentés, ce n'est plus le cas comme auparavant, La cliente (2008) de Josiane Balasko présenté en 2009 n'est pas ce que j'appelle un film indépendant.
La compétition se déroule entre quatre catégories: documentaires étrangers et américains, fictions américaines et étrangères.
Il dure également 10 jours.

La mostra de Venise et le festival de Deauville ont lieu actuellement.

.:A lire:.

Le festival de Cannes
Le festival de Gerardmer
Le bilan du festival l'absurde séance

Publié dans Vie du cinéma

Commenter cet article