Cube

Publié le par £ee£oo




Cube
est un film fantastique à huit clos de Vincenzo Natali, réalisé en 1999. Nicole DeBoer, Maurice Dean Wint, et David Hewlett. Film à petit budget (350 000 $), il a remporté plusieurs prix, dont le grand prix et le prix du public au festival de Gerardmer. Un petit groupe se retrouve enfermé dans un lieu qu'ils finiront par identifié comme un cube. Truffé de pièges mortels, ils tentent de se sortir vivants de cet enfer.


C'est le 1er film de Vincenzo Natali, il avait auparavant réalisé un court métrage nommé Elevated en 1997. David Newlett jouait également dans ce film. Je vous conseille de le regarder ici, il est vraiment bien. Natali réalisa par la suite le long métrage Cypher, en 2003.
Cube commence avec la présentation d'un personnage qui découvre l'univers du fameux cube. On est dans le même état d'esprit que lui, cherchant à comprendre où il est. L'issue fatale et assez radicale surprend et donne le ton. On fait connaissance avec les personnages petit à petit, chacun se demande ce qu'ils font là et ne trouve aucune explication, n'ont aucun souvenir. Leur quête pour la survie commence, elle passera par des réfléxions logiques et mathématiques.
Tout le long du film, on ressent une certaine tension, liée à plusieurs éléments: le stress de ne pas savoir pourquoi ils sont là, ce qui les attend, la folie humaine qui commence à se manifester, les pièges. Cube utilise quelques effets gore pour accentuer l'aspect diabolique du cube qui se referme sur le groupe.
Aucune explication du cube n'est donnée, chaque personnage y va de son interprétation en fonction de la personnalité (la médecin paranoïaque pense à une théorie du complot, le flic a un délire d'un homme riche...). Ce qui est sûr, c'est que le cube est terriblement efficace et complexe. Ill a été construit pour que les compétences de chacun soient utilisées (étudiante en mathématique, médecin, trisomique qui s'avère incroyablement efficace sur un point...).
Les pièges sont différents et originaux, stressants (les pics qui sortent au moindre bruit). Malgré le même décor omniprésent (pour tourner le film, Natali n'a d'ailleurs utilisé qu'une seule et unique pièce), le film n'est jamais ennuyeux.
Il n'y a ni trop, ni pas assez de dialogues. Les acteurs sont globalement pas trop mals, mais cela reste assez fade dans l'ensemble.
La réalisation n'est pas spécialement originale, reste assez sobre, mais cela va bien avec le sujet du film. La couleur des pièces du cube étant différentes, on voit tantôt du rouge (qui va avec une ambiance agressive), tantôt verte, orange...Ce changement de couleur fait écho avec le changement d'humeur de chacun.
Le film montre que si dans la vie on a parfois du mal à trouver sa place et son utilité, le cube lui, le permet.Contre toute attente, le trisomique est le seul survivant. Que faut il en déduire? Que les plus considérés comme handicapés sont en fait les plus indépendants?
Cube est vraiment intéressant, un petit OVNI dans le cinéma fantastique.

En version bande annonce:


Les +:
- sujet original      Les -: - les acteurs
             - scénario
             - suspens
             - efficace avec rien

Pour la bande annonce,c'est ici.

Publié dans SF-horreur-fantastique

Commenter cet article

Sekateur 12/10/2009 19:11


Film culte ! J'adore, j'y vois une idée géniale, parfaitement exploitée, une réflexion proche de la nuit des morts-vivants, et une logique d'horloger ! La nature humaine est bien pathétique...


£ee£oo 12/10/2009 19:38


la nuit des morts vivants ou le jour des morts vivants?